Michel Ohl, Qu'est-ce que l'art ? Texte et Lecture



Dehors, les arbres désignent de leurs branches tendues tous les cafés de la ville, bientôt nous quitterions la salle, nous boirions dans la cour le fond de rhum, nous balancerions la fiole et nous irions nous cuiter à mort, on nous ramènerait chez la logeuse où papa viendrait nous chercher, nous redoublerions notre philo, nous la redoublerions à Bordeaux, disons, et la triplerions par correspondance à la maison, pourquoi pas, nous nous inscririons en fac, au lieu d'étudier nous boirions, nous lirions les maudits et un jour (corsons la sauce !), un jour que nous serions tombé raide en pleine rue, même qu'un bus aurait failli nous écraser, un jour nous nous réveillerions au Centre psychiatrique, le frangin nous y découvrirait, et nous irions nous soigner dans... dans les Alpes, tenez, pourquoi pas, les Alpes dauphinoises, les Pyrénées, les Landes, et nous abandonnerions le rhum pour la bière et nous lirions les Russes et nous serions chose, heu, amoureux, et nous essayerions de nous tuer, qu'en pensez-vous ? et nous ririons, sauvé in extremis nous ririons nous soigner la psyché, nous forcerions la dodose, nous nous défoncerions, tremblant nous gribouillerions, chance unique on nous publierait, nous rencontrerions des garçons, des filles, des gens, certains se tueraient, pas nous, la frousse, la pétoche pascalienne et nous lirions, boirions, prendrions femme, perpétrerions bébé, lequel bébé grandirait sans cesse, vivat ! nous choperions la malaria, non, le cancer, on nous opèrerait, nous guéririons, plus jamais nous n'irions au café, nous ne boirions plus que de l'eau de Vals mais un jour notre cœur fourbu, notre pauvre cœur mais non voyons ! allons ! un jour que nous poursuivrions des thèmes hypothétiques, des sujets, une idée d'histoire nous nous rappellerions Mont-de-Marsan, le lycée Duruy, le bac Philo, la question de philo, «Qu'est l'art ? » ou plutôt « Qu'est-ce que l'art ? » et nous nous reverrions en personne penché sur notre copie le temps d'écrire en grosses lettres

L'art est création !

et confectionnant l'avion en papier que nous lancerions vers le pion barbu hé-hé belle idée je me penche et
L'art est création !
écris-je en grosses lettres au-dessous du sujet, enfantin le sujet les copains ! jeu d'enfant ! et je lance le petit avion en feuille de copie, je tire mon flask, et traversant la salle médusée, je gagne la cour.



Michel Ohl



Texte paru dans la revue Jour de lettres n° 12 (Bordeaux, décembre 1995 / janvier 1996)
Pour écouter la lecture de ce texte :
Et encore :
Michel Ohl lit une dizaine d'écrits tirés de son œuvre, également un texte de Michel Valprémy, chez lui à Bordeaux, le 28 octobre 2009 : in DVD Potencepitance publié par Comme un terrier dans l'Igloo dans la Dune n° 96.
Prix de vente : 10 euros (revue, dvd, port compris)
Pour toute commande s'adresser à :
guy.ferdinande@neuf.fr

Commentaires